Il y a le ciel, le soleil et la mer!

Soleil, plage
Le Soleil est de retour

Soleil!

Les beaux jours sont bien installés, le soleil est de retour et il est temps de préparer ses vacances.

Pour que tout se passe bien et pour éviter les coups de soleil (voire les brûlures!), il est temps de faire un point!

 

 

Tout d’abord : la base. Parlons brièvement de la peau

La peau est composée de trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme.

C’est dans l’épiderme, la couche extérieure, que se trouve un type de cellule particulier : les mélanocytes qui vont produire la mélanine, responsable de la coloration de la peau. C’est donc l’exposition au soleil, et en particulier aux UV, qui va activer la production de mélanine par les mélanocytes : le bronzage apparaît. De plus, les UV vont également stimuler la production de vitamine D à partir des molécules de cholestérol modifiées de la peau.

 

Les rayons du soleil : les distinguer

Le rayonnement solaire se compose de trois types de rayons :

Les UVA : leurs effets sont le moins visible mais il reste dangereux car ils pénètrent la peau en profondeur en touchant le derme (la couche médiane) et sont responsables de cancers de la peau. De plus, ils accélèrent le vieillissement cutané.

Les UVB : ils sont les principaux responsables des coups de soleil. Ils favorisent également l’apparition de cancers.

Les UVC : moins connus, ils n’arrivent pas jusqu’à nous car ils sont filtrés par l’atmosphère.

Chacun possède un « capital soleil » définit à la naissance. Chaque fois que vous vous exposez au soleil, vous grignotez votre capital même si le temps semble nuageux ou si vous êtes à l’abri d’un parasol.

 

Trop de soleil et c’est le coup … de soleil!

Le coup de soleil correspond à une brûlure de la peau.

Au premier degré, la peau est rouge et sensible au toucher. Un œdème peut apparaître. Ce type de brûlure disparaît en quelques jours.

brûlure deuxième degré
Oui, ça arrive même aux meilleurs!

 

 

Si vous êtes vraiment restés longtemps exposés au soleil sans protection suffisante, vous risquez la brûlure au deuxième degré. Elle se caractérise par une peau rouge, très sensible au toucher et des cloques vont apparaître. Ce type de brûlure endommage l’épiderme et la couche superficielle du derme. A cela s’ajoute la possibilité de « coup de chaud ». Si vous ressentez des vertiges, nausées / vomissements, fièvre ou perte de connaissance, il est impératif de consulter un médecin.

 

 

Prévention

Bien que le soleil soit important en particulier pour la synthétisation de la vitamine D, il est important de prendre quelques précautions pour profiter en toute sécurité du beau temps.

Pas de mystère : utilisez une protection avec un indice élevé, en particulier si vous avez la peau claire. Renouvelez l’application régulièrement et après chaque baignade. Les peaux mates ne sont pas à l’abri, alors prudence!

Exposez-vous progressivement. 10 à 15 mn de soleil par jour seront un atout santé non négligeable.

Ne vous exposez pas entre 12 et 16h et si vous le pouvez, couvrez vous.

Protégez vos yeux avec des lunettes filtrant les UV, et mettez un chapeau clair.

Vous pouvez appliquer sur votre peau de l’huile de carotte qui va permettre d’obtenir un hâlé.

N’hésitez pas à compléter votre alimentation avec des anti-oxydants qui vont combattre les effets des radicaux libres.

 

 

Et si c’est trop tard…

Vous avez fait votre maximum, mais trop tard, le coup de soleil est là…

Quelque soit le niveau de brûlure, ne vous exposez plus. Buvez beaucoup pour éviter la déshydratation, en particulier des eaux minéralisée pour compenser la perte minérale liée à la sudation.

Hydratez votre peau à l’aide d’eau thermale.

 

Vous pouvez appliquer de l’Aloé Vera en gel qui va apaiser la sensation de brûlure et cicatriser.

Les tomates fraîches ou le concombre,  coupées en rondelles apaiseront votre peau et pourront éviter les cloques.

L’huile essentielle de Lavande Vraie est aussi excellente contre les brûlures.

Si des cloques apparaissent, ne les percez surtout pas. La peau est une barrière, si elle est endommagée, le risque est de voir une infection s’installer.

Évitez les solutions grasses ou l’huile tant que la peau est chaude. Si vous vous demandez pourquoi, pensez à une poêle chaude, de l’huile et un œuf…OUI. Ca frit.

Quand la peau commence à cicatriser, il va falloir l’aider à se réparer. Vous pouvez continuer à l’hydrater avec de l’eau thermale, l’huile d’avocat pourra aider à la nourrir et aidera vos cellules à se régénérer (attention, elle tâche!).

 

Vous voilà parez pour passer de bonnes vacances et profiter des bienfaits du soleil en toute sécurité!

Amusez-vous bien et prenez soin de vous 🙂