L’équilibre acido-basique, c’est pas si compliqué!

L’équilibre peut être dur à obtenir et rester fragile

On entend souvent parler de l’équilibre acido-basique, sans peut-être trop savoir de quoi il s’agit au juste ou même si ce type de déséquilibre peut-avoir des conséquences, en bref : EST-ON CONCERNE?

 

La base!

Notre organisme est une merveilleuse machine réglée au millimètre, et pourtant, tellement indulgente ! En fonction de notre hygiène de vie, de ce qu’on mange, du niveau de notre activité, ce qu’on respire etc., nous allons introduire trop d’acidité et pas assez de neutralisants ou de basifiants. L’équilibre acido-basique (ou l’équilibre entre les acides et les bases) est rompu et provoque ce qu’on appelle « l’acidose ».

 

Rappel de ce qui acidifie :
– Le fonctionnement de base de notre corps tend vers une légère acidification
– Les aliments industriels, raffinés, en particulier les aliments sucrés
– Le manque de fruits et légumes dans l’alimentation
– Le manque d’eau
– Le stress (et oui… !)
– La pollution (re et oui… !)
– La sédentarité (alors on finit de lire cet article et on va faire du sport !)

Mais attention : un aliment au goût acide ne produira pas nécessairement de l’acidité, de même qu’un aliment sucré pourra, lui, en produire, donc le citron est peut-être acide en bouche mais basifie, et le sucre, au contraire, est tout doux mais acidifie ! Je vous l’accorde, ce n’est pas si simple !

Comment compenser?

Pour compenser, nous avons deux mécanismes complémentaires :

Les tampons :
Ils sont là pour amortir un excès d’acide, ils sont en quelques sorte un « service d’urgence » présent à l’intérieur de la cellule (phosphates et bicarbonates) et à l’extérieur (bicarbonate et certaines protéines). Notons que les tampons n’éliminent pas les acides.

La neutralisation :
Ce mécanisme va donc permettre l’élimination des acides grâces à des « bases ». Il s’agit en fait principalement de minéraux anti-acides : magnésium, calcium, potassium etc.) que l’on trouve dans les légumes et fruits, d’où l’intérêt de manger une grande variété de végétaux !

Le corps sait donc compenser un état d’acidification grâce à ces deux mécanismes mais si cet état perdure, l’acidose s’installe et notre organisme ne sera plus en mesure de faire face. Il va donc devoir aller chercher des tampons, en particulier du calcium, directement là où il y en a en le plus c’est-à-dire directement au niveau du squelette, si, si. C’est à ce moment que les choses vont prendre une tournure peu agréable.

L’acidose va donc déminéraliser le corps et, par suite, laisser le champ libre à de nombreuses pathologies : douleurs diverses (musculaires, articulaires, inflammatoires…), fatigue, troubles nerveux, problèmes digestifs, troubles urinaires, crampes etc.
Pour remédier à cela, ce n’est pas si compliqué.

Mais que faire?!

Pour retrouver un équilibre acido-basique,  il va falloir rétablir un équilibre alimentaire en réintroduisant des aliments neutralisants (légumes) et basifiants / tampons (fruits) tout en réduisant les acidifiants. On élimine donc tout ce qui est industriel, on diminue les protéines d’origine animale. Le sport permettra également de donner un coup de pouce non négligeable. Buvez suffisamment d’eau, et dans ce cas précis, une eau magnésienne sera la bienvenue. Bien évidemment, on prend bien soin de son foie et des ses reins qui vont devoir reconduire les acides vers la sortie via un nettoyage ou un drainage grâce à de la réflexologie. Et si vous vous sentez un peu dépassé, n’hésitez pas à consulter votre thérapeute préféré.e !