Les probiotiques et l’intestin (1/2)

ProbiotiquesParlons aujourd’hui des probiotiques. Vous en avez souvent entendu parler, vous en avez peut-être déjà utilisé avec un succès variable.

Mais qu’est-ce que c’est au juste?

 

Tout d’abord, un rappel de ce qu’est l’intestin.

L’intestin regroupe l’intestin grêle et le côlon.

Le grêle est composé de trois parties (le duodénum, le jéjunum et l’iléon), il mesure entre 6 et 8 mètres et permet de digérer et absorber les nutriments. Il contient aussi 80% des cellules impliquées dans l’immunité, d’où l’intérêt d’avoir un intestin grêle intègre pour assurer la bonne santé!

Le côlon mesure autour de 7m. Il sert à réabsorber l’eau. 100 000 milliards de bactéries siègent au niveau du côlon et, chose souvent oubliée, des neurones sont présents : plus de 100 millions qui sécrètent pas loin de 20 neurotransmetteurs, les mêmes que ceux présents dans notre cerveau! Comme on dit, tout vient du ventre, aussi, en cas de coup de mou, il est important de penser à prendre soin de son côlon.

Zoom sur la flore intestinale

Flore intestinale

Elle est composées de milliards de bactéries de trois sortes :

  • La flore dominante saprophytes qui représente 90% de la flore intestinale,
  • La flore sous-dominante pathogène  (9%) constituées de bactéries telles que les escherichia coli, enterococcus et streptococcus
  • Enfin la flore fluctuante pathogène (1%) contenant les candidas etc.

Cette flore est en équilibre constant, les « bonnes » bactéries régulant la présence des autres.

Le problème survient quand, pour des raisons diverses (alimentation déséquilibrée, prise de médicaments, stress etc.), la flore dominante est affaiblie : elle ne peut plus assurer son rôle et les bactéries pathogènes prendront le dessus et se développeront. Pourront apparaitre dysbiose, porosité intestinale, etc.

Maintenant, les probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes existants naturellement dans l’organisme. Comme vu plus haut, leur présence permet notamment de contrer la prolifération des micro-organismes nuisibles / pathogènes.

Les probiotiques  ont trois effets principaux :

– Ils permettent de réguler l’activité du système immunitaire intestinal en renforçant l’immunité lorsqu’elle est faible.

-Ils favorisent la fonction de barrière de la muqueuse intestinale et luttent contre la perméabilité (sur une paroi saine)

-Enfin, ils prennent la place des bactéries pathogènes (phénomène de compétition) et empêchent leur adhésion aux parois intestinales.

En conclusion

Les probiotiques vont servir à enrichir, ensemencer et renforcer notre flore naturelle. Ils sont indispensables suite à un traitement par antibiotique(s), après des problèmes de transit type diarrhée ou encore lors de problèmes intestinaux.

Nous approfondirons la semaine prochaine sur quels probiotiques prendre et pourquoi parfois ils sont peu (voire pas) efficace!

 

Maintenant, vous savez!