Pourquoi faire du sport?

Haltères

Le sport, le sport… on en parle tout le temps : on voudrait bien en faire, on pense à en faire, là on en aurait bien fait mais pas de bol il pleut/il fait trop chaud (oui, 20° c’est bien trop!)/notre leggins est au sale/notre portable n’a plus de batterie du coup c’est dur de suivre le chrono (rayez la mention inutile). Et parfois, juste en regardant une compétition sportive confortablement installé.e sur notre canapé, on se sent fatigué.e voire même on ressent des courbatures. En bref, le sport nous fuit (ou bien est-ce le contraire?).

STOP!

On arrête les excuses et on s’y met et pis c’est tout!

Le sport, qu’il soit doux ou intense, qu’on soit novice ou confirmé, est une activité essentielle pour notre corps et notre esprit. Pourquoi? Je vous l’explique tout de suite!

Métabolisme

Le sport permet d’accélèrer le métabolisme, donc on mincit. En effet, à taille et poids égal, c’est  la personne avec la masse musculaire la plus élevée qui consommera le plus d’énergie. C’est assez logique : la graisse ne bouge pas, donc ne consomme pas de calorie. CQFD. Donc, si vous m’avez bien suivie, plus on fait du sport, plus notre masse musculaire se développe, et plus on a de muscles, plus on brûle de l’énergie. Etc.

Cholestérol

Le sport permet de réduire le cholestérol. Oui. De nombreuses recherches scientifiques ont démontré les bienfaits du sport dans l’amélioration du taux de cholestérol. Le fait de pratiquer une activité physique régulière permet d’augmenter le taux de cholestérol HDL (le bon cholestérol), de diminuer le taux de cholestérol LDL (le mauvais) et le taux de triglycérides : durant un exercice physique, l’organisme va utiliser le cholestérol pour mieux fonctionner.

Système cardio

Il améliore le système cardio-vasculaire parce que, comme vu ci-dessus, un équilibre se crée au niveau des bons/mauvais cholestérol / triglycérides. Le sport permet aussi d’améliorer sa fréquence cardiaque en faisant baisser le rythme cardiaque et en améliorant le travail du coeur. Il est plus efficace, vous êtes mieux oxygéné.e en moins d’effort! Autres conséquences directes : il réduit aussi la tension et favorise l’oxygénation de nos cellules.

Résistance à l’insuline

Le sport permet de diminuer la résistance à l’insuline et ça, c’est bien. Explication : Le pancréas sécrète de l’insuline pour métaboliser le sucre que l’on ingère (en gros) mais elle a également une action sur le métabolisme des graisses (lipides) et des protéines. Avec un mode de vie sédentaire, des déséquilibres alimentaires, le tabagisme etc. il nous faut sécréter de plus en plus d’insuline pour effectuer ce travail efficacement. Et nous grossissons, avec toutes les complications à long terme que l’on connait. Sans entrer dans les détails, reprendre une activité physique (et une hygiène de vie!) va permettre d’inverser le processus.

Réduction de l’acidose

L’activité physique permet aussi de réduire les phénomènes d’acidose. En fonction de notre alimentation, nous acidifions notre organisme. Le fait de faire du sport permet d’augmenter les échanges gazeux au niveau des poumons et donc d’éliminer les acides volatiles.

Tabac et système pulmonaire

Le sport aide aussi dans le sevrage tabagique. Fumer, à la longue, encrasse les bronches et rend les fibres moins souples. Le fait de stopper le tabac et de se remettre au sport permet de faciliter l’élimination.

Psychisme

Le sport a un impact positif sur le mental. Il permet de se renforcer psychiquement et de faire baisser nos tensions nerveuses. De plus, l’activité physique permet de libérer de la sérotonine, vous savez, cette petite substance mère de bonheur, et du tryptophane, un précurseur de la sérotonine!

Et cerise sur le gâteau, la pratique sportive améliore la coordination, la confiance en soi et nous sculpte un corps parfait!

 

Maintenant vous savez, alors, on y va?